Reprendre le travail après le confinement


Le 11 mai 2020 restera un jour important pour beaucoup de salariés des entreprises françaises.

Pendant les deux mois de confinement qui ont précédé, le télétravail est devenu la norme pour beaucoup d'entre nous. Au-delà de cette nouvelle méthode de travail, il s'agit d'une nouvelle façon d'interagir avec ses collègues. Il s'agit aussi d'une nouvelle relation avec son quotidien, avec sa famille, son conjoint ou ses enfants.

Ce fut donc pour beaucoup l'occasion de porter un nouveau regard sur l'équilibre entre leur travail et leur vie personnelle. Pour certains, c'est la prise de conscience du temps passé dans les transports, et du stress que cela peut générer avant de commencer la journée ou avant de rentrer chez soi. Pour d'autres, c'est l'occasion de vivre un quotidien où les actions professionnelles croisent les tâches ménagères, les devoirs, la préparation des repas.

Nous avons tous abordé ces questions sous un angle différent, avec notre propre contexte, nos conditions de vie, notre environnement familial. Beaucoup d'interrogations, de remises en questions, de prise de recul sur une situation que nous vivons habituellement en ayant habituellement "la tête dans le guidon". Ces questionnements peuvent être facteurs de stress et d'appréhension lorsqu'on se projette dans une reprise du travail, avec un regard différent.

Accompagner les salariés dans la reprise de leur activité, c'est un des enjeux majeurs du dé-confinement. Pour l'entreprise, c'est le meilleur moyen de prévenir le développement d'un mal-être chez le salarié, lié au stress généré par le confinement, ainsi qu'à l'appréhension des nouvelles conditions de travail (distanciation sociale, port de masques et de gants, risque de contamination).

Nous pouvons accompagner cette reprise, de manière à conjuguer performance et bien-être, dans cette période où la nécessaire reprise de l'activité ne pourra se faire qu'à la condition pour de de disposer des ressources nécessaires.

N'hésitez-pas à nous contacter pour faire de cette nouvelle période une opportunité pour innover.